Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
Les Ateliers Spécifiques

Ils permettent de s’appuyer sur un fonctionnement de groupe pour, à partir de l’échange, faire des acquisitions linguistiques. Ils sont conçus pour accueillir intervenants et apprenants. A cette occasion les rôles peuvent parfois se retrouver inversés : le formateur peut se trouver en situation d’apprentissage à l’occasion de partage d’expériences.

Nos Projets à plus long terme

par ailleurs, d'autres projets sont développés soit en interne, soit en partenariat avec d'autres associations:

  • "Raconte-moi une Histoire" en association avec le Théâtre des Migrateurs.
  • "Appropriation Ville et Territoire - Cadre de Vie"
Le 1/4h d'oral

Chaque séance démarre par un temps collectif consacré aux compétences orales. Il permet un travail sur :

  • l’interaction en échangeant sur un sujet de vie quotidienne choisi par les participants ou introduit par une vidéo, l’écoute d’une chanson ou d’un texte.  Ce temps d’oral permet de travailler la prise de confiance à travers la compréhension et l’expression, prise de parole dans un groupe, expression d’un avis, …
  • Le questionnement : par l’intervention de personnes « expertes » extérieures à l’association qui viennent partager autour de leur métier, leurs passions, leurs engagements associatifs, leurs histoires et témoignages. Cela nécessite un travail pédagogique de compétence orale supplémentaire autour de  l’interview.
  • le monologue suivi : une à deux fois par mois, ont lieu des séances « revue de presse ». Chaque apprenant partage une actualité avec le groupe.
L'Accueil et la Mise en Place du Projet Pédagogique

Le plus souvent l’apprenant a été orienté par un organisme prescripteur (CMS, Mission Locale...) qui après avoir échangé avec la coordinatrice émet une fiche de contact. La plupart du temps les apprenants ont eu un itinéraire chaotique avant de venir, y compris en matière de formation.

Les prises en charge se faisant en entrées sorties permanentes, un premier rendez-vous est pris le plus  rapidement possible en fonction des places disponibles. Il permet un positionnement initial de l’apprenant (compétences acquises, cursus scolaire,…) et de construire au travers des motivations exprimées un projet pédagogique individualisé.

Un planning est établi avec lui, que l’association devra rendre cohérent avec celui des bénévoles, sachant que deux séances hebdomadaires de deux heures est un rythme minimal proposé. La formation se déroule  en face à face pédagogique avec un formateur pour un apprenant le plus souvent ou un formateur pour un petit groupe de niveau homogène lorsque cela parait pédagogiquement pertinent. Cette organisation est facilitée par la participation d’une équipe d’une trentaine de bénévoles. 
En plus de ces deux séances, l’apprenant peut, selon les disponibilités des postes, venir travailler seul sur ordinateur, ou participer à des ateliers spécifiques  mis en place selon les demandes et besoins exprimés.

La continuité de la formation est assurée y compris durant les congés scolaires, période estivale comprise.

Le travail se fait en lien avec les éventuels acteurs référents du travail social et de l’insertion pour les apprenants bénéficiant d’un suivi. Le but étant d’assurer une cohésion dans l’accompagnement.

Par-delà l’accès aux stricts contenus linguistiques, l’apprenant prend rapidement sa place dans un lieu convivial et de rencontres interculturelles passionnantes. L’émulation dans les apprentissages fait alors bon ménage avec des échanges plus informels, surtout liés à des enjeux d’insertion. Des liens se tissent entre participants et intervenants.

La Pédagogie

La pédagogie de la médiation est l’approche privilégiée par l’association.

Elle renvoie à un large corpus d’idées mais aussi à une position humaniste.

Pour fixer quelques idées :

  1. L’accession aux savoirs passe par un médiateur, relation de personne à personne dans laquelle entrent en jeu :
    • Une identification profonde du médiateur aux contenus et valeurs qu’il porte,
    • Un lien social, un compagnonnage.
  2. La pédagogie de la médiation part du niveau de l’apprenant, quel qu’il soit. Elle ne se cale donc pas à priori sur un but fixé (contrairement à la « pédagogie par objectif»), mais avant tout sur la personne, dans son entier
  3. La pédagogie de la médiation procède par des mises en situation pertinentes de l’apprenant devant des tâches suffisamment problématiques pour qu’il doive les résoudre en tâtonnant (travail à partir de l’erreur). Elle exclut l’idée d’enseignement et valorise la parole de l’apprenant comme son silence lorsqu’il réfléchit. Le formateur l’accompagne, le réoriente sans se substituer à sa démarche de recherche.
Déroulement des Séances

En début de séance un temps collectif, le « quart d’heure d’oral », est proposé permettant d’échanger sur un sujet de vie quotidienne choisi par les participants, sur des thèmes d’actualité. Ce temps d’oral permet de travailler l’interaction : compréhension et expression, prise de parole dans un groupe, expression d’un avis.

Ensuite, le groupe se scinde et chaque apprenant rejoint l’intervenant avec lequel il va travailler de manière individualisée. La séance abordera aussi bien les compétences d’oral que d’écrit sollicitant la compréhension et/ou l'expression.

Une méthodologie de continuité pédagogique permet de répondre à la variabilité d’intervenants successifs pour un même apprenant, comme aux aléas de fréquentation du public.

Des positionnements formatifs réguliers permettent d’évaluer la progression et de réorienter les parcours pédagogiques.

L’individualisation de la formation et du suivi de l’apprenant tient compte des difficultés et des besoins de chacun, de son rythme d’apprentissage, ce qui n’est pas toujours possible dans une formation collective. Cette mise en confiance permet aux personnes prises en charge de mobiliser ou remobiliser des ressources propres qui les amènent vers une insertion sociale et culturelle sur laquelle ils peuvent agir en toute autonomie.

Les outils de suivi pédagogique

Pour assurer la cohésion pédagogique entre intervenants, une matinée hebdomadaire les rassemble autour des questions pédagogiques rencontrées durant la semaine.

Une fiche de suivi par apprenant renseigne sur chaque séquence effectuée avec lui, actualisant le lien entre intervenants.

Un classeur "apprenant" individualisé recueille l'ensemble des brouillons de chaque session, informant sur le travail fait, les avancées et les échecs.

Tous les supports pédagogiques distribués demeurent propriété des apprenants.

Intergroupe Marcel-Pagnol © 2009
Créer un site avec WebSelf